Le Lions Club d’Aire-sur-la-Lys renouvelle son action au profit de la recherche sur les cancers pédiatriques

Le jeudi 2 juin 2022, dans l’église Saint-Jacques-le-Majeur et Saint-Ignace, en présence de Monsieur Jean-Claude Dissaux, Maire d’Aire sur la Lys, de Monsieur Marc Verriele, coordinateur de l’opération des Tulipes contre le Cancer pour le Lions Club d’Aire-sur-la-Lys, des représentants des Lions Clubs, d’Hazebrouck et de Saint-Omer et des bénévoles qui ont contribué à la plantation, la cueillette et la vente des tulipes, Monsieur Philippe Lekieffre, président du club d’Aire-sur-la-Lys, a remis un chèque de 6.000 € au Dr. Samuel Meignan en soutien à ses recherches sur les cancers pédiatriques.

Depuis maintenant 27 ans, les lions Clubs s’unissent pour planter, cueillir et vendre des tulipes avec l’aide de la SCIC Des Tulipes contre le cancer qui apporte son assistance technique, économique et administrative. Après deux années perturbées par la pandémie de Covid19, le Lions Club d’Aire-sur-la-Lys a pu reprendre son action dans des conditions normales et c’est plus de 90.000 bulbes qui ont été plantées, cueillies et vendues par une centaine de bénévoles, avec le soutien logistique de la mairie. Les différents présidents des Lions Clubs d’Aire-sur-la-Lys, d’Hazebrouck et d’Armentières ont fait le bilan de l’action des Tulipes contre le Cancer menée dans leur district. Cette année, un total de 20.000 € ont été reversés à l’hôpital Jeanne de Flandre (représenté par le Dr Anne Lambilliote), à l’Institut Pasteur (représenté par le Dr Martine Duterque) et à l’IRCL. La remise de chèque a été suivie d’un verre de l’amitié et d’un repas convivial.

De gauche à droite : Michel Dubar, Damien Pelletier, Claire Dooze, Samuel Meignan, Anne Lambilliote Martine Duterque, Philippe Lekieffre et Marc Verriele.

Chaque année en France environ 1800 enfants sont atteints d’un cancer. Parmi les tumeurs solides de l’enfant, les tumeurs cérébrales sont les plus fréquentes, incluant les gliomes dont le pronostic demeure particulièrement péjoratif. En lien étroit avec le service d’oncologie pédiatrique du Centre Oscar Lambret, l’équipe du Dr Samuel Meignan s’intéresse aux gliomes malins infiltrant du tronc cérébral, un sous-type propre aux jeunes enfants et dont le pronostic est sans appel, faute de réponse aux traitements actuels. Comprendre pourquoi et comment ces cellules se montrent insensibles aux différentes thérapies est la mission que se sont fixés les membres de l’équipe.

L’IRCL remercie chaleureusement les Lions pour leur investissement, leur disponibilité et leur action en faveur de la recherche sur le Cancer. Les recherches en biologie des cancers nécessitent des moyens importants et ce n’est qu’ensemble que nous pourrons progresser dans la compréhension et le traitement de cette maladie.

L’IRCL remercie chaleureusement les Lions pour leur investissement, leur disponibilité et leur action en faveur de la recherche sur le Cancer. Les recherches en biologie des cancers nécessitent des moyens importants et ce n’est qu’ensemble que nous pourrons progresser dans la compréhension et le traitement de cette maladie.

Print Friendly, PDF & Email