Financement d’un amplificateur d’impédance de type Lock-in par la Fondation Caisse d’Epargne

Au cours d’une cérémonie organisée le mercredi 21 avril dans les locaux de l’IRCL dans le respect des règles sanitaires, Le Professeur Philippe Delannoy, directeur de l’IRCL, a reçu des mains de M. Paul-Henry Binauld, vice-président de la Société Locale d’Epargne (SLE) Lille, un chèque de 13.800 € pour l’acquisition d’un amplificateur d’impédance de type Lock-in.

Etaient présents pour l’IRCL : Mr Pascal Boulanger (vice-président), Pr Philippe Delannoy (directeur), Pr Dominique Collard (directeur du laboratoire SMMiL-E), Mr Dominique Quief (coordinateur du Comité Mécénat).
Et au titre de la Caisse d’Epargne Hauts de France : Mr Paul-Henry Binauld (vice-président de la Société Locale d’Epargne – SLE – Lille), Mr Dominique Denhez, directeur de la région commerciale Lille – Pévèle), Mr Pierrick Tiret (directeur du Centre d’Affaires Santé), Mme Juliette Réveillon (Chef de projet Développement Coopératif & RSE).

Après une courte présentation de l’Institut par le Professeur Delannoy, le Docteur Dominique Collard a présenté les activités de l’équipe SMMiL-E (Microsystèmes appliqués à la recherche sur le cancer) qu’il anime au sein de l’Institut. La délégation a ensuite visité les locaux du laboratoire SMMiL_E et la plateforme de cytométrie et tri cellulaire.

Cette remise de chèques a été suivi d’un verre de l’amitié.

De gauche à droite : Pascal Boulanger, Dominique Denhez, Pierrick Tiret, Paul-Henry Binauld, Philippe Delannoy, Dominique Collard, Dominique Quief.

Le laboratoire SMMiL-E installé à l’IRCL, est le site miroir de l’unité mixte internationale LIMMS, laboratoire CNRS / Université de Tokyo, qui développe une recherche à l’interface de la biologie, de l’électronique et de l’ingénierie mécanique. Cet axe de recherche interdisciplinaire est appelé BioMEMS (Biological Micro-ElectroMechanical Systems). Ce laboratoire a notamment mis au point une micro-pincette en silicium (SNT: Silicon Nano Tweezers) permettant de déterminer le phénotype physique des cellules. La preuve de concept a déjà été obtenue sur des lignées de cellules cancéreuses et démontré la capacité des SNT à distinguer les cellules normales des cellules tumorales. Pour transposer cette technologie à des échantillons plus complexes provenant de patients, le laboratoire SMMiL-E a besoin de nouveaux équipements plus sensibles et plus performants. Dans ce contexte, l’amplificateur d’impédance de type Lock-in financé par le don de la Caisse d’Epargne permettra d’atteindre cet objectif et de détecter des composants cellulaires avec une très haute résolution, de déterminer l’origine tissulaire et l’agressivité des cellules tumorales à des fins de diagnostic. A terme, la détection précoce des cellules tumorales circulantes (CTC) dans des échantillons sanguins permettrait de définir la stratégie thérapeutique la plus efficace pour une meilleure prise en charge des patients et augmenter les chances de guérison.

L’IRCL remercie très chaleureusement l’ensemble la Fondation Caisse d’Epargne pour son soutien essentiel pour maintenir et améliorer l’équipement des laboratoires. Ce n’est qu’ensemble que nous pourrons progresser dans la compréhension de cette maladie et proposer de nouveaux outils diagnostiques et pronostiques pour mieux la soigner demain.

Print Friendly, PDF & Email