Recherche contre le cancer et protection de l’environnement : un enjeu commun

Le 21 Septembre, l’IRCL a participé au World Cleanup Day, journée mondiale du nettoyage de notre planète de ses déchets sauvages.

Le World Cleanup Day, mouvement citoyen né en Estonie en 2008, a pour objectif de fédérer l’ensemble de la société pour ramasser les déchets en une journée et ainsi lutter contre les déchets sauvages, en réunissant 5% de la population mondiale. Selon une étude, 5% d’une population, c’est le nombre de personnes à mobiliser afin que les choses basculent, que des changements s’installent dans nos mœurs.

L’impact de l’environnement sur le développement des cancers est indéniable et la pollution sauvage contribue largement à la dégradation des conditions environnementales au travers des éléments toxiques relargués sans contrôle ni retraitement dans le milieu naturel, les lacs, les rivières, les nappes phréatiques, … Selon Santé Publique France, entre 5 et 10 % des cancers seraient liés à des facteurs environnementaux et les liens entre l’environnement et l’apparition de certains cancers font l’objet de nombreuses études. L’exposition chronique aux substances toxiques provenant de cette pollution sauvage, notamment les perturbateurs endocriniens, contribue à la dégradation de nos conditions de vie.

Pour cette 2ème édition, plus de 20 millions de personnes ont participé au World Cleanup Day à travers 179 pays. L’IRCL est fier de se mobiliser pour cette démarche citoyenne de préservation de notre environnement qui prend une part importante dans la prévention des cancers.

Résultat de notre ramassage sur 750m autour de l’IRCL grâce à (de gauche à droite) Romain Magnez, HélèneLoiseau, Adeline Cozzani, Thierry Idziorek, Nathalie Jouy et Silvia Gaggero, sans oublier Matthias Gérard derrière l’objectif.

Rendez-vous le 19 Septembre 2020 pour la 3éme édition du World Cleanup Day !

Print Friendly, PDF & Email