Philippe Delannoy est le nouveau directeur de l’Institut pour la recherche sur le cancer de Lille

Le 21 mai 2019, Philippe Delannoy a été nommé directeur bénévole de l’Institut pour la recherche sur le cancer de Lille (IRCL). Il succède à Pierre Formstecher qui a dirigé l’IRCL de 2017 à 2019. La passation de pouvoir s’est déroulée le 29 mai dans les locaux de l’institut.

Philippe Delannoy directeur de l'IRCL Institut pour la recherche sur le cancer de lille

Né en 1956 à Seclin, Philippe Delannoy est professeur de classe exceptionnelle à l’Université de Lille

Professeur de Biochimie Cellulaire et Moléculaire depuis 1995, il a été responsable du DEA puis du Master Recherche Biologie – Santé de 2002 à 2014. Philippe Delannoy est actuellement codirecteur de l’Ecole Doctorale Biologie – Santé de Lille. Ces différentes fonctions lui ont permis d’acquérir une vision d’ensemble des unités et équipes recherches en Biologie du site lillois, notamment dans le domaine du cancer.

Philippe Delannoy a effectué des études à l’université des sciences et technologies de Lille et débuté sa carrière scientifique par un DEA au sein de l’IRCL. Il a obtenu le grade de docteur en biochimie en 1983 et de docteur ès sciences naturelles en 1989. Tout d’abord assistant au laboratoire de chimie biologique de Lille 1, il est nommé maître de conférences en 1988 puis professeur de biochimie cellulaire et moléculaire en 1995. Sa thématique de recherche en biochimie fondamentale et appliquée est centrée sur la Glycobiologie des cellules tumorales, domaine dans lequel il a acquis une large notoriété internationale. Il est à l’origine de la création en 1994 de l’équipe de recherche Régulation de la Glycosylation terminale au sein de l’unité de Glycobiologie Structurale et Fonctionnelle de l’université de Lille, équipe qu’il a dirigée jusqu’en 2015. Philippe Delannoy a été président du Groupe français des Glycosciences (GFG) de 2011 à 2012 et est actuellement le représentant officiel français à l’International Glycoconjugate Organization (IGO).

Ses recherches en Glycobiologie l’ont également conduit à s’intéresser au domaine de Biotechnologies, en particulier au contrôle de la glycosylation des protéines recombinantes

Dans ce contexte, il a créé et dirigé de 2003 à 2006 le Groupement de Recherche du CNRS (GDR 2590) Génomique et Génie des Glycosyltransférases (G3).

Organisateur de plusieurs congrès internationaux dont le quatrième International Symposium on Glycosyltransferases en 2004, le nouveau directeur de l’IRCL est éditeur associé de Glycoconjugate Journal ou encore membre de la Société Française de Biochimie et Biologie Moléculaire et de l’American Society for Biochemistry and Molecular Biology.

Sa candidature à la direction de l’IRCL a été motivée d’une part par son attachement à cette belle et grande fondation, son envie de s’investir dans le fonctionnement, la promotion et le développement de cet Institut, et d’autre part, par l’intérêt constant qu’il porte à la recherche sur le cancer.

Print Friendly, PDF & Email